24 heures d'une femme sensible:
Projet de Diplôme
Illustrations typographiques du roman épistolaire de Constance de Salm
« 24 heures d’une femme sensible
», écrit en 1824.
Les pages évoluent et se transforment en fonction des états d’âme de l’auteur.
Les émotions traversées par l'auteur transpercent les pages du livre
et sont traduites au verso par des interventions typographiques.